Facebook

Suivez nous

Sur Facebook

Hébergeur

  • Membres
    • Total des membres: 3
    • Dernier: cobos
    Stats
    • Total des messages: 53
    • Total des sujets: 51
    • Maximum aujourd'hui: 5
    • Maximum en Ligne: 19
    • ()
    Membres en ligne
    Utilisateurs: 0
    Invités: 2
    Total: 3
    Google

    Auteur Sujet: 8E BIENNALE DU PATRIMOINE HORLOGER  (Lu 52 fois)

    0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Hors ligne Murphy

    • Administrateur
    • *****
    • Messages: 52
    • Karma: +0/-0
    • Sexe: Homme
    • Fondateur
    Advertisement
    La huitième édition de la Biennale du patrimoine horloger, qui s'est tenue du 2 au 4 novembre, a été un franc succès. Quelque 5 000 personnes ont participé aux nombreuses visites d’entreprises, d’ateliers, de musées et d’écoles à La Chaux-de-Fonds et au Locle.




    La cérémonie d'ouverture de ce week-end horloger s'est déroulée dans la soirée du 2 novembre dans le cadre magnifique du Théâtre L'Heure bleue à La Chaux-de-Fonds. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a participé à une table ronde avec Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand (TPR), François Thiébaud, président de Tissot, et François Hainard, président du Club 44. Le débat, qui avait pour thème «La contribution des horlogers aux montagnes de Neuchâtel et à la Suisse, hier, aujourd'hui et demain» a généré d’agréables discussions au cours desquelles certains messages ont été transmis, comme celui de François Hainard concernant le projet d’installation de quelque 150 horloges sur le Pod les «Champs-Élysées» de la ville) destinés à affirmer la fierté avec laquelle la capitale mondiale de l’horlogerie porte son nom.

    À partir du samedi matin, marques, sous-traitants, ateliers, musées et écoles ont ouvert leurs portes au public afin de présenter leur savoir-faire aux nombreux visiteurs curieux. Pour la première fois, Breitling Chronométrie a proposé des visites guidées de ses ateliers de production et d’horlogerie. Pascal Ricci, responsable de la production, a décrit avec fierté l'ensemble du processus de fabrication des mouvements internes. Parmi la cinquantaine d'options disponibles, de nombreuses marques ont répondu à l'appel, notamment Greubel Forsey, Girard-Perregaux, Corum, Zénith, Tissot, Ulysse Nardin et Schwarz Etienne. Les visites chez les fabricants de boîtiers de montres, de bracelets, d’outils d’horlogerie ou de bijouterie - et la liste n’est en aucun cas exhaustive - se sont avérées extrêmement populaires. Un petit train touristique a permis de mieux appréhender la planification urbaine horlogère des villes.






    Le programme riche de la journée s’est enrichi d’autres activités, telles que des projections de films mettant en vedette le film Hugo Cabret et une activité Cooking Timing présentée au FabLab. Et dimanche, pour clôturer ce week-end florissant, le traditionnel échange de montres d'automne a eu lieu au Musée international d'horlogerie (MIH).

    Alors que les visiteurs étaient en grande partie locaux, d'autres venaient des cantons environnants et même de Belgique. Intéressé par le métier d'horloger, un jeune belge et son père ont fait le voyage dans les montagnes neuchâteloises afin de profiter de l'occasion pour découvrir plusieurs sociétés dont les portes sont rarement ouvertes au public.





    En 2019, la Biennale changera ses habitudes et présentera une «édition spéciale du 10e anniversaire de l'UNESCO», cela fait déjà une décennie que les villes de La Chaux-de-Fonds et de Le Locle ont été classées au patrimoine mondial. Deux nouvelles parties prenantes ont déjà été annoncées, à savoir les sociétés horlogères Jaquet Droz et Cartier. Alors faites une note dans vos agendas! La 9ème Biennale du patrimoine horloger se déroulera du 1er au 3 nov
    • Nomos
    Je bois du Fanta,je suis fantastique !

     

    2 Invités, 0 Membres